Mauritanie : Des auteurs de malversations promus au plus haut sommet de l’Etat

aziz
Crédit photo: AMI

Le président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz dont le pouvoir est régulièrement secoué par de rocambolesques affaires de détournement de deniers publics, n’a pas trouvé mieux que de remettre en selle deux ex responsables de son régime au passé peu glorieux.

Les deux hommes qui ont régulièrement défrayé la chronique -l’un d’eux ayant détourné près de 300 millions d’ouguiyas-en 2010, viennent d’être nommés par décret présidentiel.

Cette volte face du président de la République en dit long sur son mépris de l’opinion publique à laquelle il n’a apparemment pas aucun compte à rendre.

Ces nominations interviennent à un moment où les finances publiques sont mises à rude épreuve par des fonctionnaires véreux, des proches du président la plupart du temps, qui détiennent tous les leviers de commande du pays.

Ce pillage systématique des ressources nationales se déroule au grand jour grâce à un système bien huilé et avec la complicité d’un peuple à la passivité légendaire, guidé par des laudateurs sans scrupules.

Ce n’est donc pas un hasard si la Mauritanie, selon le dernier rapport sur le développement humain du PNUD est classé 156ème au niveau mondial, avec -14% de différence entre son revenu et son niveau de développement humain.

A noter que dans ce rapport, c’est la mauvaise répartition des richesses dans le pays qui y est indexée.

Et voilà, pendant que le peuple mauritanien est privé de ses immenses richesses par une poignée de personnes, on s’évertue à nous convaincre que notre pays est un exemple et que notre cher président est un saint.

Bakari Guèye

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *