Le boubou interdit dans les établissements scolaires mauritaniens

3 novembre 2015

Le boubou interdit dans les établissements scolaires mauritaniens

noorinfo
Crédit photo:Noorinfo

Le ministère de l’Éducation nationale a transmis il y a quelques jours aux autorités administratives et pédagogiques (Walis, Dren), une circulaire : un message laconique qui interdit aux enseignants et autres personnels d’encadrement dans les établissements scolaires de Mauritanie de porter le fameux boubou durant les heures de travail.
Mais, cette mesure qui fit l’effet d’une bombe demeure encore à ce jour lettre morte. Mis à part de rares nostalgiques de la sape, les intéressés continuent à faire la sourde oreille.
Et, il y a de fortes chances que cette mesure impopulaire puisse être respectée comme semblait se l’imaginer le ministère qui comptait la faire passer comme une lettre à la poste.
C’était en effet compter sans la majorité du corps enseignant qui n’est pas du tout préparé à troquer l’encombrant boubou contre une légère tenue européenne.

Si sur le plan pratique, il n’y a rien à redire sur la justesse de la mesure -le boubou étant certainement l’accoutrement le plus mal approprié pour un enseignant- la procédure suivie par le ministère laisse cependant à désirer.
Comment en effet peut-on se réveiller un beau jour et décréter la fin du port du boubou dans les écoles. Comment penser que des milliers d’enseignants qui n’ont connu que cet habit peuvent se départir de leur boubou du jour.

Ce n’est donc pas un hasard si dans les établissements scolaires, on continue à se pavaner avec le grand boubou, comme si de rien n’était. Rares sont ceux qui se sentent concernés par cette mesure, qui soi dit en passant, a été largement critiquée sur les réseaux sociaux.
Les plus optimistes estiment que la mesure pourrait être acceptée si le ministère décidait l’octroi aux enseignants d’une prime que d’aucuns appellent « prime foukoudiaye ».
Bakari Guèye

Partagez

Commentaires

Kany
Répondre

Bizarre comme même il doit avoir des problèmes plus compliqué que ça en Mauritanie ...

prix
Répondre

T'as raison Kany.C'est une façon de se détourner des vrais problèmes!