Visite de Ben Salman en Mauritanie : Consolidation de la coopération économique

Crédit photo: AFP

Le Prince héritier de l’Arabie Saoudite, l’Emir Mohamed Ben Selmane a effectué ce dimanche 02 décembre une visite de travail en Mauritanie, visite marquée par la signature entre les deux pays d’importants accords de coopération.

On notera d’emblée la construction dans la capitale mauritanienne d’un important complexe hospitalier dénommé « Hôpital du Roi Selmane Ibn Abdel Aziz ».Avec une capacité de 300 lits, ce sera le plus grand centre hospitalier du pays.

L’annonce a été faite par le ministre saoudien de l’information M. Awad Al Awad qui fait partie de la délégation royale.

Cet hôpital viendra renforcer les infrastructures hospitalières existantes et permettra de renforcer la couverture médicale dans une ville qui croit à un rythme exponentiel et où la demande de soins est en progression constante.

Parmi les autres accords signés à l’occasion de cette visite-éclair il convient de noter une convention portant sur l’exonération de la double imposition sur le revenu et sur le capital et sur l’exemption  fiscale.

Par ailleurs des protocoles d’accords dans les domaines de l’hydraulique et de l’environnement ont été paraphés par les ministres concernés.

Ainsi donc l’Arabie saoudite consolide sa position de premier partenaire économique et premier investisseur en Mauritanie avec le financement de grands projets structurants à coups de milliards d’ouguiyas.

C’est ainsi qu’en août 2017, le Fonds Saoudien pour le Développement (FSD) avait octroyé à la Mauritanie une enveloppe de 135 millions de dollars américains pour l’exécution d’importants projets dont celui de l’interconnexion électrique entre Nouakchott et Zouerate par la construction d’une ligne électrique de 225 KV passant par les villes d’Akjoujt et d’Atar ; le projet de construction de la route reliant la route nationale n°1 (Nouakchott-Akjoujt) Benichab et la route nationale n°4 (Nouakchott-Nouadhibou) ; et également le projet d’extension et de réhabilitation du Canal Koundi afin d’augmenter le débit d’eau du fleuve.

Ainsi, depuis bientôt quatre décennies, le royaume wahabite n’a de cesse d’injecter d’importants investissements en Mauritanie où pas moins de 38 projets ont été financés grâce à des prêts concessionnels.

Cet appui saoudien s’est avéré décisif dans la mise en place des infrastructures de développement et à un meilleur arrimage du pays à l’économie mondiale.

Bakari Guèye

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *