Le régime mauritanien dans de mauvais draps

sah med
Crédit photo: Saharamedia

Au lendemain de la tenue à Nouakchott du 27ème sommet de la ligue arabe qui a eu lieu à Nouakchott à la fin du mois de juillet, le pouvoir mauritanien est confronté à l’amère réalité.

En effet, ce fameux sommet qui, pour le pouvoir était une question de vie ou de mort, n’a pas produit les résultats escomptés et on a même frisé le ridicule.

La volonté manifeste des autorités mauritaniennes d’afficher et d’affirmer l’arabité du pays du « million de poètes », au détriment des autres composantes du peuple a été très mal perçue aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur où, même au sein du monde arabe, certains pays ne prenaient pas très au sérieux ce pays dévasté par l’extrême pauvreté et qui s’évertuait à jouer au bon élève au sein de l’ensemble arabe.

Si du côté du pouvoir, on a crié victoire-comme d’habitude-en estimant que le sommet fût une réussite totale à mettre sur le compte du prince éclairé, la réalité est hélas toute autre.

Personne ne peut nier l’importance de certains investissements destinés au renforcement des infrastructures urbaines au sein d’une capitale qui reste toujours à construire.

Mais le hic, c’est l’opacité qui entoure ces énormes investissements qui sont loin d’être faits dans les règles de l’art.

Et puis, il y a eu les scandales financiers qui ont secoué l’État ces derniers temps dont celui de la SONIMEX-des dizaines milliards d’ouguiyas envolés -n’est pas des moindres.

Par ailleurs, il y a cette détérioration des relations avec les pays voisins, à savoir le Maroc et le Sénégal, qui sont des partenaires stratégiques dont dépend de près ou de loin la vie de milliers de mauritaniens.

Ainsi donc avec une situation économique très grave, le gouvernement, non seulement ne fait rien pour sortir les mauritaniens de la misère mais s’emploie à aggraver les choses, en s’en prenant à des voisins dont on ne peut en aucun cas se passer.

Bakari Guèye

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *