Mendicité à Nouakchott : Un créneau porteur

mendphotoCrédit photo:Saharamedia

Les grandes artères de la capitale mauritanienne sont quotidiennement prises d’assaut par des hordes de mendiants. Ces derniers se postent, dès les premières heures de la matinée, aux abords des différents carrefours et débordent sur le bitume, mettant ainsi à rude épreuve des automobilistes, qui ne savent plus à quel saint se vouer.
Il s’agit d’une véritable armée en furie comprenant des unités entières d’enfants et de femmes.
Les occupants des véhicules qui passent sont acculés et chaque mendiant a sa méthode pour soutirer quelques sous aux généreux donateurs.
En effet, les mauritaniens sont réputés avoir la gâchette facile, une générosité dont usent et abusent ces parasites des temps modernes.
La montée en flèche de ce phénomène suscite beaucoup d’interrogations au sein de l’opinion même si certains brandissent l’argument de la crise économique que traverse le pays.
En réalité, il s’agit là d’un véritable créneau porteur et beaucoup d’hommes et de femmes valides en ont fait un métier à part entière.
Ce n’est donc pas un hasard si certains mendiants sont devenus prospères et respirent la santé, mais vu l’appât du gain, ils continuent toujours à tendre piteusement la main.
Bakari Guèye

2 thoughts on “Mendicité à Nouakchott : Un créneau porteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *